testex logo text

Inspection d’appareils sous pression

Spécialiste en inspection de chaudière - rapport complet, inspection de qualité.

Learn More

Inspection d’appareils sous pression

Nous utilisons de multiples techniques pour l'inspection des appareils sous pression, dont :

  • Balayage de la Corrosion par technique électromagnétique basse fréquence
  • Détection de Fissures par Courants de Foucault
  • Échantillonnages d’épaisseurs par Ultrasons
  • Magnetic Particle / Dye Penetrant Weld Inspection
  • Inspection des Soudures par Magnétoscopie ou Ressuage
  • Recherche de Corrosion sous Isolation (sans retirer l’isolation)

Nous avons de l'expérience dans l’inspection d’appareil sous pression à l'aide de ces diverses méthodes, et en fonction des objectifs de l'inspection.

Cas d’étude sur le terrain

Une société de produits chimiques en Virginie avait besoin d'une inspection en exploitation d'un appareil sous pression pour déterminer sa fiabilité. Le produit contenu est si corrosif pour la matière du récipient, que l’appareil est revêtu d’une couche de téflon. En raison de nombreuses fuites de produit provenant d’une pompe défectueuse, la surface extérieure a été fortement corrodée. Il a été déterminé qu’une inspection API 510 donnerait les informations nécessaires dans la mesure de l'ampleur des dégâts. On craignait également que le revêtement en téflon à l'intérieur ne soit encore suffisant.

TesTex a rassemblé une équipe pour inspecter le réservoir avec le système LFET, afin de déterminer l'état du revêtement dans cuve. A cause de la forte corrosivité du produit, une fissure dans la doublure créerait une zone de perte importante assez rapidement. Cela aurait été détecté avec le système LFET. TesTex a également fourni un inspecteur API 510 afin d'inspecter visuellement l'unité et de déterminer l'état du réservoir en général et évaluer la corrosion (piqûres).

TesTex a d’abord effectué une inspection API 510 sur le réservoir et a déterminé que les piqures étaient assez profondes pour que l’appareil ne réponde plus aux critères de l’API 510 Section VIII. L’épaisseur minimale calculée était de 3,8mm. Certaines piqûres mesuraient 5,6mm de profondeur ce qui donne une épaisseur résiduelle de 2,4mm. De plus, au cours de l'inspection, une fissure de 120mm a été trouvée sur une soudure de piquage ainsi que de nombreuses piqures dans la ZAT de certaines soudures.

TesTex a également utilisé une technique électromagnétique basse fréquence pour confirmer le bon état de la robe en acier inoxydable. Cette inspection a confirmé qu'il n'y avait pas d'autres indications que les piqures dans la zone endommagée.

Pour en savoir plus sur comment nous pouvons aider avec votre projet d'inspection, appelez-nous au+33(0)4 82 91 00 07. ou envoyez-nous un e-mail: contact@testex.fr.